PRESENTATION DU PNDES 2016-2020 A LA CONFERENCE DIPLOMATIQUE

02-05-2019

Son Excellence Madame Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Economique était la grande invitée de la Conférence Diplomatique, ce jeudi, 02 mai 2019, dont les travaux se tiennent à l’Hôtel Primus de Kaloum.

A l’entame, Madame la Ministre a tout d’abord, exprimé le plaisir qui l'anime de pouvoir échanger avec les Ambassadeurs autour de ce document phare, avant de rappeler le contexte dans lequel le PNDES a été élaboré.


Elle a indiqué que ce contexte était celui d’une Guinée plus résiliente face aux chocs économiques ; aux chocs socio-politiques en raison du climat de paix et de cohésion sociale qui y règnent ; aux chocs sanitaires du fait de l’efficacité des mesures mises en œuvre pour enrayer et empêcher définitivement la survenue de la maladie à virus Ebola. C’est aussi une Guinée qui œuvre à renforcer ses capacités de gestion du développement à travers la Vision Guinée 2040, qui traduit le projet de société du Président de la République. Ce contexte était aussi, celui d’une Guinée dotée d’un Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), qui est la déclinaison sur la période 2016-2020 de la Vision 2040 ; et d’un Programme National d’Investissement (PNI) 2016-2020 qui est la traduction en actions concrètes sur le terrain du PNDES.

Dans le déroulement, Madame la Ministre a présenté les grandes articulations du PNDES qui portent sur le fondement, l’objectif principal et les objectifs quantitatifs du PNDES, ainsi que sa vision à l’horizon 2020 et les piliers sur lesquels repose le PNDES.

Elle a aussi souligné que le PNDES trouve son fondement dans la constitution et le projet de société du Président de la République avant de préciser qu’il est bien aligné sur l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, les Objectifs de Développement Durable(ODD) et la Vision 2020 de la CEDEAO.

L’objectif principal du PNDES et de promouvoir une croissance forte et de qualité pour améliorer le bien-être des Guinéens, opérer la transformation structurelle de l’économie, tout en mettant le pays sur la trajectoire du développement durable.

En termes d’objectifs quantitatifs, le PNDES ambitionne d’atteindre un taux de croissance économique à deux chiffres à l’horizon 2020.

Elle a également présenté le cadre intégré du PNDES qui est centré autour de trois domaines à savoir : (i) une Agriculture plus productive ; (ii) un secteur industriel et un secteur tertiaire dynamiques ; et (iii) un secteur minier recentré dans l’économie avec un lien en amont et en aval avec l’agriculture et l’industrie.

Le Programme National d’Investissements (PNI) et le financement du PNDES ont été aussi des éléments importants de la présentation de Madame la Ministre. Elle a mis en exergue l’importance du PNI qui renferme 675 projets et programmes répartis en trois portefeuilles selon des critères objectifs. Il s’agit : (i) d’un portefeuille de projets actifs (au nombre de 267) ; (ii) d’un portefeuille de 172 projets phares dont 52 sont à maturité élevée ; et (iii) d’un portefeuille de 236 projets de réserve. Le coût du PNI (compatible avec le cadrage macroéconomique) est estimé à 13,7 milliards USD sur la période 2016-2020, a-t-elle précisé.

La présentation du dispositif institutionnel de suivi et d’évaluation (DISE) du PNDES a marqué le point final de cet exposé. Elle a permis de voir les rôles des différents acteurs et les instruments de mise en œuvre.

Cette présentation a été suivie de questions posées par les Ambassadeurs et qui ont été toutes répondues par Madame la Ministre à la satisfaction des participants.

LE SERVICE DE COMMUNICATION